Casa del Sole, que sont-ils devenus ?

Souvenez-vous de cette résidence italienne où sévissait une Donna Misteriosa prête à tout pour révéler vos plus honteux secrets. 5 ans plus tard, tous les habitants sont réunis pour un événement très particulier !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jonathan Manzoni | Perfect father & husband |

Aller en bas 
AuteurMessage
Jonathan Manzoni

avatar

Nombre de messages : 57
Localisation : France.
Emploi/loisirs : Propriétaire de 2 boîtes de nuit
Date d'inscription : 29/12/2007

MessageSujet: Jonathan Manzoni | Perfect father & husband |   Mar 1 Jan - 19:35

.: Etat civil :.

Nom : Manzoni
Prénom : Jonathan
Age et date de naissance : 27 ans. Jonathan a vu le jour un certain 21 juin 1981.
Situation familiale : En couple et fiancé avec Erika Catoni, qu'il aime plus que tout depuis maintenant plus de six ans. Et père de deux enfants, deux garçons plus précisément.
Adresse : 48 rue Sainte, 13001 Marseille [Vieux port]



.: Informations personnelles :.


Vie d'avant [jeunesse, vie à la Casa...]: - 6 lignes minimum -
Septembre 1980. Deux jeunes, un homme et une femme, discutent de tout et de rien, rient, s’amusent à se connaître. Ils se confient comme le feraient deux amis de longue date. Et pourtant, ils ne se connaissent que depuis deux jours. Deux jours que la rentrée avait eu lieu dans cette belle ville de Venise, ville des amoureux, ville du romantisme. Ils étaient jeunes oui, et ne savaient pas ce que la vie leur réservait. Profiter du présent était leur seule envie et Luigi n’avait alors qu’une envie, embrasser cette jolie femme avec qui il passait un moment tout simplement délicieux. En ce jour de septembre, où le soleil n’avait pas l’air de vouloir montrer son nez, leur amour naissant, les baisers passionnés furent leur rayon de soleil à tous les deux. Ils avaient la vie devant eux, ne voulaient pas trop s’attacher, souffrir par amour mais lorsque Sara tomba enceinte, ils durent bien se mettre d’accord : accident ou non, cet enfant était le leur et ils ne pouvaient pas nier leurs sentiments grandissants de jour en jour. En plus de cette belle surprise que la vie leur avait réservé, ce jour devint alors celui de la naissance de leur couple, un jour de pur bonheur pour les deux jeunes étudiants.

Neuf mois plus tard donc, et plus précisément le 21 juin 1981, leur enfant vit pour la première fois le jour. Ils n’avaient pas voulu demandé le sexe, pour avoir une surprise totale le jour de l’accouchement et il est clair que Luigi fut plus qu’heureux d’avoir un fils. Jonathan, voilà comment ce dernier s’appellerait. Il venait à peine de naître mais avait déjà tout pour plaire, les sages femmes, leur famille furent sous le charme dès le premier regard échangé avec Jo’. Un séducteur né celui là, son père en était sûr. Le jeune couple passa donc leur premier été ensemble, à s’occuper de leur jeune enfant, à profiter pleinement des moments de tendresse que la vie leur offrait, essayant de ne pas penser à la galère lorsque la rentrée arriverait. C’est vrai, comment allaient-ils faire, ils n’étaient encore que de jeunes étudiants, entamant leur deuxième année. Sara choisit alors de laisser tomber ses études, pour laisser Luigi obtenir son diplôme, ce qui était un de ses rêves d’enfants. La jeune femme savait qu’elle avait rien à perdre, que son fils allait lui apporter tout ce dont elle rêvait et que sa vie ne valait pas la peine d’être vécue si elle choisissait ses études plutôt que son nouveau rôle de mère. C’était son rêve à elle d’être maman. Le jeune couple continua donc sur cette lancée, Luigi terminant sa deuxième année avec succès, Sara s’occupant à merveille de Jonathan, comme si elle avait toujours été mère.

Bien sûr, la situation était dur pour eux d’eux, mais surtout pour Jonathan. Il ne voyait que très peu de son père, celui-ci passant ses journées à l’université, travaillant tard le soir à apprendre ses cours. Etant bébé, bien sûr, il ne comprenait pas. Mais tout de même, Sara proposa donc un soir, un peu après le premier anniversaire de Jonathan, alors qu’ils étaient tous les deux en vacances, de s’envoler pour la France, pays de ses origines, pays où ses parents vivaient encore. Plaquer toute leur vie, partir de Venise, vivre une nouvelle vie. Avec son diplôme tout juste en poche, Luigi n’hésita pas une seconde et accepta la proposition de Sara. Ce fut d’ailleurs à Nice qu’il demanda à Sara de l’épouser. Une famille nouvelle, une famille heureuse surtout. L’enfance de Jonathan se passa alors comme un conte de fée. Des parents présents, et profitant de chaque moment avec lui, des grands parents tout simplement fiers de leur nouvelle famille.

Ce fut lorsque le jeune homme entra dans l’adolescence que tout se compliqua. Comme tout jeune de son âge, il commença à s’intéresser aux jeunes femmes. Et c’est durant un été qu’il rencontra celle qui deviendra son premier amour. Julie. Française, blonde, yeux bleus. Jonathan commençait alors à découvrir ce qu’était véritablement l’amour. Leur amour dura le temps d’un été, elle vivant à Paris et étant de passage pour les vacances. Il ne la reverrait plus, il le savait, elle le savait. Le jeune homme préféra tout de même sourire que de pleurer de tout cela. Vers 17 ans, il commença aussi à s’interroger sur ses origines Italiennes, sa ville de naissance. L’Italie le fascine. Jonathan attendra tout de même de finir ses études en France pour partir direction l’Italie. Il en avait tellement entendu parlé par ses grands parents, sa mère, et surtout son père et même s’il n’avait pas eu l’occasion d’y rester longtemps, ne se souvenant même plus de son début de vie là haut, ce pays était toujours dans son cœur.

Avec juste un diplôme en poche, Jonathan savait pertinemment bien la galère qui l’attendait en quittant sa famille à Nice pour l’Italie. Mais il n’en avait pas peur. Quoi de mieux pour se forger un caractère, et puis comme tout jeune de son âge, Jonathan est sans cesse en train de tester ses limites, afin de voir jusqu’à où il pouvait aller. Avec tout juste de quoi vivre une semaine, il embarqua pour le Sud de l’Italie. Tout s’enchaîne alors. Des petits jobs mal payés. Des fins de mois bien difficiles. Et puis l’amour. Angelica, qu’elle s’appelait. Et n’avait rien d’un ange. Leur histoire ne dura pas bien longtemps, supportant mal le petit côté « je ne me prends pas pour n’importe qui » de la jeune femme. De commun accord, ils se séparent mais décident de rester de bons amis. Jo’ quant à lui, décide d’aller à Rome. La Casa Del Sole. Il s’y installa et y rencontra par la suite celui qui deviendra son meilleur ami. Et surtout sa seule famille ici. La situation était plutôt dur à vivre mais il tenait bon, sachant qu’il avait pris la bonne décision de revenir sur son pays d’origine. Et là encore tout s’enchaîne bien trop vite. Une amitié naissante. Un ami qui lui fit confiance et lui demanda de travailler pour lui dans sa boîte de nuits. Un pur bonheur. Jonathan adorait l’univers de la nuit, la musique. C’était sa drogue. Il n’était pas né le jour de la fête de la musique pour rien. Et puis, ne s’y attendant pas, il tomba de nouveau amoureux. Lui qui n’était pas trop pour ces effusions de sentiments, devait bien avouer que les femmes lui faisaient souvent tourner la tête. Mais à la différence des autres femmes avec qui il était sorti, Erika Catoni, était différente. Caractère bien trempé surtout. Le coup de foudre, et par chance, ce fut réciproque.

Et depuis ce fameux jour, la vie de Jonathan, on peut le dire, fut complètement chamboulée. Fou amoureux de la jeune femme, leur couple dure encore et toujours. Et grâce à Matteo, il rencontre alors tout ceux qui deviendront par la suite des amis. Mais sa plus grande surprise fut de retrouver ici, dans cette résidence, son ex petite amie, Angelica. Toujours amis, ils discutent de temps en temps ensemble. Quelques temps après, le jeune homme sembla suivre les traces de ses parents. Erika tombe enceinte. Un petit garçon. Des fiançailles. La vie de Jonathan n’est qu’une succession d’actions, d’obstacles bien trop faciles à franchir pour lui. Tout semble s’enchaîner trop vite, trop vite pour le jeune homme. Le temps passe, son job lui plaisant toujours autant, il commence à s’éloigner un peu de sa nouvelle famille. Une grosse erreur qu’il ne se pardonnera jamais. Sa femme se fait violer. William. Un vrai petit con qui ne méritait pas sa place ici. Une haine immense qui n’hésitera pas à sortir et à faire des étincelles. Désormais, Jo’ joue son rôle de fiancé et de père protecteur. Et même s’il évite de le montrer, cette histoire a chamboulé sa vie. Oui il aime Erika, plus que tout. Oui il aime son fils, plus que tout. Oui il aime sa famille, et plus que tout. Mais voilà, c’est dans un sentiment d’insécurité qu’il vit désormais. Surtout depuis la fameuse crise d’otage au lycée…


Vie depuis 5 ans: - 6 lignes minimum -

Secret :

Caractère : - 8 lignes minimum -

Physique : - 5 lignes minimum -
Comme tous les hommes de sa famille, Jo’ n’échappe guère à la règle. Grand, il donne la sensation d’être supérieur, ou du moins, il donne la sensation qu’il est imposant. Oui voilà, c’était exactement ça. Il faut dire que notre Jo’ national a un corps de champion. De quoi faire baver toutes les femmes et encore plus Erika. C’est simple, il est absolument irrésistible, son corps est taillé comme celui d’un sportif de haut niveau malgré que lui et le sport fasse 36000. Il n’a jamais apprécié souffrir, genre la course et cie, c’était vraiment pas pour lui et ceci depuis qu’il est gosse. Au lycée c’était tout juste s’il ne prétextait pas un malaise quand arrivait l’heure de courir, et mieux encore, il arrivait toujours à se faire dispenser. Merci Dame Nature donc d’être bien bâti, le pauvre chéri sinon. Avec sa grande carrure, un climat de totale sécurité s’installe en sa présence. Regard de foudre, sourire charmeur, Jo’ a toujours su en jouer et ceci depuis qu’il était petit. Il a tout de l’allure d’un séducteur, du gros dragueur mais l’habit ne fait pas le moine, ne vous fiez surtout pas aux apparences, car derrière cette allure se cache un homme sensible et fier d’être amoureux de la même jeune femme depuis maintenant plus de cinq ans.

Relations avec les anciens habitants de la Casa :
* Matteo de Conti : Meilleurs amis tous les deux depuis le jour où Jo’ a débarqué à la Casa, Matteo a permit au jeune homme de se construire une bien nouvelle vie. Un job dans sa boîte de nuit. Des amis. Et même s’ils sont désormais éloignés géographiquement, il a le projet avec lui d’ouvrir une boîte de nuit typiquement française à Londres.

* Angelica Lupi : Un jour amants, un autre ex. Ils s’étaient rencontrés dans le Sud de l’Italie, étaient sortis ensemble et s’étaient retrouvés à la Casa. Pour Erika, il avait préféré s’éloigner de la jeune femme, qui était désormais une bonne amie. Mais voilà, depuis qu’elle s’est retrouvée mère célibataire, elle a besoin de soutien et Jo’ n’a pas hésité à se montrer présent. Ils ont donc gardés contact. Bien sûr, Jo’ préfére cacher cette amitié à Erika pour ne pas l’énerver et la rendre encore plus jalouse.

* La famille Catoni : Jo’ a de plus en plus du mal a du mal à supporter sa belle mère et redoute qu’elle finisse par les faire rompre avec Erika, il évite donc toutes les réunions de famille, prétextant des problèmes à régler dans ses boîtes de nuit.

* William Scott : Ils auraient pu être amis, partageant la même passion qu’est la musique mais le destin en a décidé autrement. William en violant Erika est désormais la cible de Jo’. Ce dernier lui voue une haine qui n’a plus de limites. Pour le moment il s’est toujours contenu mais qui sait, ce que la vie peut réserver comme surprise…


Cadeau de mariage de Fabio et Stefania :


Dernière édition par le Mar 8 Jan - 22:57, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erika Catoni

avatar

Nombre de messages : 247
Localisation : France
Emploi/loisirs : Propriétaire de salons de thé
Date d'inscription : 11/10/2007

MessageSujet: Re: Jonathan Manzoni | Perfect father & husband |   Mar 1 Jan - 20:33

Bienvenue ^^ <3
Bon courage pour finir la fiche !!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Juliette Dumont

avatar

Nombre de messages : 212
Localisation : I heart Paris
Emploi/loisirs : Etudiante
Secret : Suis-je du genre à cacher quelque chose ?
Date d'inscription : 12/10/2007

MessageSujet: Re: Jonathan Manzoni | Perfect father & husband |   Mer 2 Jan - 16:24

(Juuuuuuuuuuuude)

(re)bienvenue ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://xoxo-gossipgirl.forumotion.com
Angelica Lupi

avatar

Nombre de messages : 64
Age : 38
Localisation : Milan
Emploi/loisirs : Employée de librairie
Secret : A dit à son fils que son père était Romain.
Date d'inscription : 30/12/2007

MessageSujet: Re: Jonathan Manzoni | Perfect father & husband |   Mer 2 Jan - 17:38

Hey my ex boyfriend! Wink Bon courage pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jonathan Manzoni | Perfect father & husband |   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jonathan Manzoni | Perfect father & husband |
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kit pour Jonathan(RIP, Kero's kingdom)
» picture perfect memories - nolà
» Perfect night ♪
» Souvenir et larme assuré (Jonathan)
» Jonathan Ellingsen (Serpentard)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Casa del Sole, que sont-ils devenus ? :: Syndic :: Les habitants :: Bails en demande-
Sauter vers: